L’histoire

Dans une heure, H.C. Andersen  va mourir. Son amie Jenny Lind, la célèbre cantatrice,  écrit à  Jonas Colin pour le prévenir de la disparition imminente du  grand conteur danois.

Elle lui raconte qu’on vient de  livrer une malle qui contient des souvenirs d’enfance d’ Andersen. Dans cette malle se trouvent quelques jouets de l’écrivain, mais surtout, apparaissant dès que Jenny a le dos tourné, Hans Christian lui-même, enfant (une marionnette).

Jenny y déniche également les bulletins de notes et les cahiers de son ami, et découvre  que cet immense écrivain était un cancre.

Décontenancée, elle sort faire part de cette révélation à son époux. Hans Christian va alors expliquer au public qu’il n’était ni un cancre, ni un fainéant, mais qu’il était dyslexique.